Lycée Français
de Singapour

Cellule contre l'intimidation

Créer un climat scolaire serein et propice aux apprentissages est une priorité pour la communauté éducative.

L'intimidation peut menacer la sécurité physique et émotionnelle des élèves et peut avoir un impact négatif sur leur capacité à apprendre.

La meilleure façon de s'attaquer à l'intimidation est d’avoir une démarche commune et identifiée par tous les partenaires éducatifs.

C’est pour cette raison que le LFS s’est doté d’une cellule de lutte contre l’intimidation basée sur la méthode de la préoccupation partagée.

Des personnels formés interviennent auprès des élèves pour mettre fin à ces situations. Dans ce cadre, chaque élève pourra être amené à nous apporter son aide afin de résoudre une situation d’intimidation.

Qu’est-ce que la méthode de la préoccupation partagée ?

C’est une approche non blâmante.

L’intervenant adopte volontairement une attitude empathique. Il ne blâme pas les intimidateurs, ne punit pas, ne culpabilise pas. Il montre qu’il est préoccupé par la situation de l’élève cible de l’intimidation.

Elle prend la forme d’une série de rencontres individuelles avec les intimidateurs.

Le harcèlement étant par nature un phénomène de groupe, l’objectif de la méthode est de défaire l’effet de groupe en ré-individualisant chacun de ses membres.

Les intimidateurs sont invités à rechercher eux-mêmes ce qu’ils pourraient faire pour que l'élève cible se sente mieux.

Ceux qui ont participé à l’intimidation sont incités à devenir les acteurs de la résolution du problème qu’ils ont créé. L’intervenant les place en position de réparer ce qu’ils ont fait subir à l'élève cible.

Les entretiens se poursuivent jusqu’à ce que l’intimidation ait entièrement pris fin.

L’intervenant est aussi obstiné que bienveillant. Il poursuivra les entretiens jusqu’à ce que les intimidateurs aient trouvé une solution et que l'élève cible se sente mieux.

À qui s'adresser?

Si vous pensez que votre enfant est victime ou témoin d'intimidation, vous pouvez vous rapprocher de son enseignant(e) ou de son professeur principal qui étudiera sa situation et vous indiquera la démarche à suivre

Pour en savoir plus

Conférence de M. Bellon, professeur de philosophie, conseiller principal d’éducation co-créateur de l’Association pour la Prévention des phénomènes de Harcèlement Entre Elèves (APHEE) et formateur académique.

Cette conférence à destination des parents s’est déroulée au LFS en octobre 2017.