Lycée Français
de Singapour

Championnat d'Asie Pacifique de Natation à Shanghai

lundi, 9 avril 2018
Championnat d'Asie Pacifique de Natation à Shanghai
Nos 26 nageurs de l’ASS sont rentrés victorieux du Championnat d’Asie Pacifique de natation qui se déroulait à Shanghai du 29 mars au 1er Avril.

Grâce à leurs magnifiques performances nos nageurs et nageuses du Lycée Français de Singapour remportent le trophée de la meilleure délégation du championnat AEFE ASIE-PACIFIQUE !! Une récompense à la hauteur de leur investissement, de leur abnégation, parfois, tout au long de ces mois d’entraînement, et de leurs brillantes performances. Ils l’ont fait ! Le groupe de nageurs du LFS entraînés par Jean-Marc Oziol vient de détrôner le multiple tenant du titre, Hong-Kong, aux championnats d’Asie-Pacifique, dont c’était la sixième édition, à Shanghai, du 28 mars au 1er avril. Au total, les 26 nageurs du LFS, qui représentaient tous les âges du CM2 à la terminale, ont devancé Sydney, Hong-Kong, Shanghai, et les huit autres équipes de la zone.
Pour arriver à ce total de points, le LFS a pu compter sur de nombreux champions et finalistes. Le record revient à Paul Clément, élève de 1ère S, qui a remporté les 9 courses où il était inscrit (7 en individuel et 2 en relais), faisant tomber au passage 4 records des championnats. Parmi ses records, signalons un 26.38 au 50 papillon, ce qui le classe au 20e rang de tous les nageurs français de sa génération.  La deuxième grande pourvoyeuse de médailles a été Inez Miller, élève de 6ème, qui a notamment gagné cinq médailles d’or. Mais d’autres premières places ont aussi été remportées par Alexia Abou Ghannam, élève de 4e, en 400 NL et Jack Gonzalez, élève de CM2, en 400 NL, en 50 pap et en 50 NL.
Par ailleurs, de nombreux autres nageurs sont montés sur les podiums individuels (Karl Abou Ghannam, Clémence Chomienne, Camille Chupin, Louis Decotte, Aron Galambos, Tim Grimont et Lola Oziol). D’autres ont aussi ramené des points grâce à leurs places en finales individuelles et/ou dans les six premières places du 400 NL (Justine Bon, Ryan Boucher, Daphné Boutin, Juliette Chabot, Arthur Chambat, Thomas Chassat, Timothée Clément, Juliette Desaulles, Alexandre Hakime-Phares, Chiara-Lou Parriaud, Julie Pellet, Layla Zemmouri).
Parmi les plus jeunes, Maxence Blais, Eugénie Van Wersch et Emilie Pellet ont aussi fait des débuts prometteurs dans la compétition. Certaines courses ont été survolées par le LFS, comme la « course-reine », la finale du 100 NL des plus de 16 ans, où les « mousquetaires » de Singapour ont trusté les quatre premières places (Paul Clément, Tim Grimont, Louis Decotte et Arthur Chambat).  En relais 4x50 NL mixte des plus de 16 ans, Singapour a pris les deux premières places, avec une victoire pour Juliette Desaulles, Julie Pellet, Paul Clément et Tim Grimont.
En 4x50 4N des plus de 16 ans, le relais composé de Paul Clément, Julie Pellet, Louis Decotte et Chiara-Lou Parriaud a battu le record du meeting en 2.24.91. Une troisième victoire singapourienne en relais revient aux 14-15 ans dans cette même épreuve, à savoir Aron Galambos, Thomas Chassat, Alexia Abou Ghannam et Lola Oziol. En tout, les relais ont rapporté trois médailles d’or, cinq d’argent et trois de bronze.

Aussi aux nationaux « jeunes »… Auparavant, le groupe de nageurs du LFS entraîné par Jean-Marc Oziol s’était illustré dans plusieurs compétitions de prestige en ce début d’année 2018. En premier lieu, de nombreux nageurs de l’ASS s’étaient qualifiés pour les championnats nationaux de Singapour, les « Liberty Insurance 49th SNAG 2018 ». 
Les jeunes nageurs du LFS de moins de 12 ans avaient été les premiers dans le bassin de 50m de l’OCBC Aquatic Center, du 9 au 11 mars.  La meilleure performance fut encore à mettre à l’actif d’Inez Miller, avec de nombreuses places dans les dix premières de la catégories « 12 ans » : 4e du 50 NL en 29.52, 6e du 50 pap en 32.61, 8e du 100 dos en 1.16.80, 4e du 100 NL en 1.06.82, 7e du 50 dos en 34.98. Au même âge, chez les garçons, Karl Abou Ghannam avait également enchaîné les performances (22e du 50 NL en 31.13, 19e du 50 pap en 33.94, 12e du 100 dos en 1.18.92, 10e du 400 NL en 5.14.69, 25e du 50 br. en 41.10, 16e du 100 NL en 1.07.32, 15e du 50 dos en 36.90) et Timothée Clément avait aussi amélioré ses temps (14e du 200 dos en 2.56.46, 34e du 200 NL en 2.37.41, 46e du 100 NL en 1.13.79, 30e du 50 dos en 38.90). 
Chez les plus jeunes, en catégorie 11 ans, Jake Gonzalez s’était qualifié sur de nombreuses nages (44e du 50 pap en 41.78, 40e du 200 4n en 3.26.61, 52e du 50 dos en 44.61). Dans la catégorie des 9 ans, il faut enfin signaler les temps prometteurs d’Eric Abou Ghannam (40e du 50 NL en 40.57, 35e au 100 NL en 1.32.56). … aux nationaux « adultes »… Quelques jours plus tard, du 14 au 18 mars, les plus grands ont tout autant brillé dans cette même piscine. Le meilleur symbole est venu des relais garçons. Le relais 4x100 NL, composé des mêmes « mousquetaires » Paul Clément, Tim Grimont, Arthur Chambat (tous en catégorie « 17 ans ») et Louis Decotte (en catégorie « 16 ans »), a terminé à la onzième place de l’épreuve en 3.53.90, la huitième « singapourienne » si on excepte les trois sélections nationales étrangères. Le relais 4x100 4N, composé des mêmes relayeurs, a réalisé 4.27.22 et pris la 14e place de l’épreuve remportée par l’équipe nationale japonaise.
En individuels, malgré la présence de nombreux internationaux venus du Japon, d’Indonésie, de Thaïlande ou des Philippines, Paul Clément s’est qualifié pour la super-finale nationale toutes catégories en 200 dos, où il termine 9e en 2.18.35. Il a également disputé la finale A en toutes catégories en 50 dos (5e en 28.75) et en 100 dos (8e en 1.02.96) et la finale B en 200 4n (5e en 2.19.14). De nombreux autres nageurs s’étaient qualifiés et ont participé à cette compétition très sélective, dont Tim Grimont (97e du 100 NL en 57.58 et 93e du 50 NL en 26.03 en plus de 15 ans), Arthur Chambat (157e du 100 NL en 1.01.21 et 161e du 50 NL en 27.56), Louis Decotte (132e du 100 NL en 59.33), Nicolas Andrès (182e du 50 NL en 28.07), Aron Galambos (58e du 100 NL en 1.03.43 et 52e du 50 NL en 28.61 en 13-14 ans), Clémence Chomienne (111e du 50 NL en 32.80 en 13-14 ans) et Alexia Abou Ghannam (55e du 50 NL en 30.69 en 13-14 ans). 
Valentin Van Wersch, malade, n’a hélas pas pu participer alors qu’il s’était qualifié. … et bientôt aux « France » ! Valentin Van Wersch pourra en revanche nager aux championnats de France UNSS avec Paul Clément, Louis Decotte, Arthur Chambat, Julie Pellet et Lola Oziol, du 16 au 18 mai à Chenove (Côte d’Or). Grâce à sa génération exceptionnelle, le lycée français de Singapour participera à ce prestigieux championnat annuel qui regroupe les meilleurs établissements de l’Hexagone et de l’étranger. Ils auront des nages individuelles, du sauvetage avec mannequin et des épreuves de relais, et seront accompagnés de Nicolas Andrès en qualité d’officiel.
Après leur victoire à Shanghai et leurs prestations aux nationaux de Singapour, on ne sait pas quelle surprise nous réserveront cette fois ces nageurs hors du commun...

Fier de ses élèves, Jean-Marc Oziol a porté son équipe jusqu’aux portes de la victoire. Il a insufflé une belle énergie au sein de ses nageurs et c’est avec beaucoup d’émotion qu’ils ont hissé fièrement leur trophée aux couleurs du LFS !

Bravo !