Lycée Français
de Singapour

Retour sur la semaine féministe au LFS

mercredi, 21 novembre 2018
Retour sur la semaine féministe au LFS
Du 15 au 19 octobre 2018, le Lycée Français de Singapour a accueilli les artistes Claire Duchêne et Angèle Peyrade et s’est mobilisé autour du féminisme et de la place de la femme dans notre société dès le plus jeune âge.

En effet, ce projet a concerné autant les lycéens que des classes de 4e et 3e, et même des élèves de primaire, à travers la représentation du spectacle « Si Mona naissait là » et de nombreux ateliers pédagogiques.

Découvrez ci-dessous une vidéo récapitulant l’ensemble des actions menées.

Le spectacle “Si Mona naissait là” a permis de faire réagir nos élèves et donné matière à réflexion lors des différents ateliers en classe, qui ont eu lieu durant toute la semaine.

Voici en photo les meilleurs moments de ces échanges, ainsi que plusieurs exemples de productions d’élèves à l’issue de la rencontre avec les artistes.

Atelier débat en CM2 E et F (A. Lemoine) - speed-dating de femmes rebelles

L’objectif pour les élèves était de présenter tour à tour des femmes rebelles qu’ils aimaient. Ils ont ensuite écrit un petit texte expliquant quelle femme rebelle ils souhaiteraient incarner. Cet atelier les a amenés sur le format court du speed-dating à réfléchir au parcours extraordinaire, parfois chaotique, de femmes inspirantes.

Cliquez ici pour voir le rendu de l'atelier

IMG 3604

Atelier débat en 2A (G. Belliot) - De “Si Mona naissait là” à votre propre quotidien

Suite à la représentation de “Si Mona naissait là”, les élèves ont entamé une discussion d'abord autour du terme “féminisme”, puis ont expliqué ce qu’ils avaient apprécié ou ce qui leur posait problème dans le spectacle. En l'occurrence, la classe trouvait que le seul en scène correspondait bien à ce qu'ils vivaient et voulaient rebondir sur leur propre vécu. Le débat s’est donc poursuivi sur des sujets tels que leur vie personnelle, en famille, ou au LFS. Les élèves ont ensuite élaboré un nuage de mots sur l’ensemble des notions abordées durant l’atelier.

Nuage mots feminisme 2A

Atelier d’écriture en 4C (O. Massis) - Si Chimène ou Andromaque naissait là

Dans le cadre d’une séquence théâtrale, les élèves après avoir découvert le personnage éponyme de “Si Mona naissait là”, ont eu à imaginer une transposition contemporaine à Singapour des personnages classiques d’Andromaque et de Chimène, qui sont justement victimes du pouvoir des hommes. Ils ont ensuite écrit en groupe différents monologues de ces deux figures féminines.
Cliquez ici pour voir le rendu de l'atelier

IMG 3561

Atelier d’écriture en 2C (M.-C. Meur) - Se réveiller dans le corps d’un/d’une autre

Suite à la lecture d’un extrait du roman La femme gelée d’A. Ernaux racontant l’histoire d’un couple d’intellectuels rêvant d’idéal égalitaire entre hommes et femmes, mais vite rattrapé par la réalité et le carcan social, les élèves devaient imaginer pour les garçons se réveiller un matin dans la peau du personnage féminin du roman, et pour les filles se réveiller dans la peau de l’homme. Cet atelier a ensuite débouché sur une écriture collective d’un sujet d’invention.

Atelier d’écriture en 1SD (G. Belliot) - Monologue sur les droits des femmes dans la société

Les élèves avaient à imaginer un monologue théâtral défendant les droits des femmes dans la société. Dans ce sujet d’invention, les élèves avaient le choix de mettre en scène un personnage soit acquis à la cause des femmes, soit véritablement misogyne. A la suite de la mise en écriture, les élèves se sont ensuite entraînés à mettre en voix leur texte.
Cliquez ici pour voir le rendu de l'atelier

Atelier théâtre en 1SC (C. Schoettel-Mathieu) - Adapter un extrait du Deuxième Sexe à la scène

Suite à une lecture analytique d’un extrait du Deuxième Sexe, les élèves devaient se mettre à la place d’un metteur en scène et imaginer la transposition au plateau de théâtre de cet essai philosophique. Ils ont donc sur un format court dû inventer une scénette, imaginer un décor, les déplacements dans l’espace, les costumes, les voix et démarches des personnages pour représenter les clichés sociaux dénoncés par S. de Beauvoir dans son texte.

Des extraits sont visibles dans la vidéo résumant l’ensemble des actions sur la semaine du 15 au 19 octobre.

L’ensemble du LFS tient à remercier chaudement les artistes Claire Duchêne et Angèle Peyrade pour leur engagement durant ces multiples interventions. A n’en pas douter, leur passage aura marqué les esprits et éveillé les consciences.