Lycée Français
de Singapour

Le LFS champion de France UNSS en natation

vendredi, 29 mars 2019
Le LFS champion de France UNSS en natation
Pour la première fois, dans l’histoire de l’AEFE, un lycée français de l’étranger vient de gagner un titre national en UNSS (sport scolaire).

C’était le 21 et 22 mars, à Louviers (Eure), dans une compétition très relevée de natation.

Devant un nombreux public, 23 lycées se disputaient le titre de champion de France des établissements, chacun l’ayant emporté dans son académie. Le Lycée français de Singapour (LFS) était le représentant des « autres » (Aefe et Outre-mer). Encadrée par Jean-Marc Oziol, entraîneur en chef, et Corinne Cassaigneau, l’équipe était composée de deux nageurs de terminale (le coach adjoint Paul Clément et Arthur Chambat), de quatre nageurs de première (Julie Pellet, Juliette Desaulle, Louis Decotte et Valentin Van Weersch), ainsi que d’une officielle de seconde (Lola Oziol).

Les épreuves ont débuté par du sauvetage, où les Singapouriens ont obtenu un score plus qu’honorable (202 points). Mais ils ont surtout commencé à impressionner lors des nages du premier jour. En individuel, Paul Clément a devancé la plupart des « sports-études » (1.01.6 au 100 dos, 69 pts), Louis Decotte a également fait partie des tout meilleurs (1.01.9 au 100 papillon, 56 pts), Valentin Van Wersch a bien amélioré son temps d’engagement (2.37.6 au 200 4n, 32 pts), et Arthur Chambat a dompté avec brio une épreuve très technique (1.57.1 au 200 palmes, 60 pts). En relais, ils ont par ailleurs obtenu la première place en 4x50 4 nages (60 pts), grâce à une équipe mixte extrêmement complémentaire. Résultat : au bout d’une journée, ils étaient déjà en tête, avec 479 points et une avance de 64 points sur le deuxième, le lycée de Borda (Dax).

Le deuxième jour, il restait deux nages individuelles et un relais. En individuel, les filles de l’équipe ont également réalisé des performances bien meilleures que leurs temps d’engagement (1.28 pour Julie Pellet au 100 brasse, et 1.07 pour Juliette Desaulle au 100 nage libre). Grâce à leur détermination, elles ont encore accru l’avance du LFS, la portant à 67 points sur le deuxième établissement. Ne restait plus que le relais 6x50 nl. Là, dans une finale réunissant les six lycées en tête du classement provisoire, le LFS a marqué les esprits, en terminant avec 25 mètres d’avance sur la deuxième équipe.

Le LFS l’a donc emporté avec un écart record. Avec 634 points, il devance de 77 points son dauphin, le lycée de Borda de Dax (557) et de 118 points le troisième, le lycée polyvalent de Carcassonne (516). Les Singapouriens ont été chaudement félicités pour leur niveau comme pour leur « état d’esprit exceptionnel », avec une solidarité exprimée notamment envers les équipes de « sport partagé ». Par ailleurs, Paul Clément a été reçu premier lors de la remise des diplômes de « jeunes coaches » et Lola Oziol a également obtenu brillamment son attestation de « jeune officiel ».

Désormais, les nageurs de Jean-Marc Oziol vont se préparer pour les championnats d’Asie-Pacifique des nations (CAPN), compétition qu’ils organisent du 8 au 12 avril et dont ils sont tenants du titre après leur victoire à Shanghai en 2018.

IMG 2125 (1)